À propos

Quelle est l’image des femmes dans les médias populaires ? Cette question sert de fil rouge à « Pop Modèles » et se décline en sept clips, sept analyses … et sept questions : Comment les femmes sont-elles représentées dans la publicité ? Quel rôle jouent-elles dans le cinéma de guerre ? Quels clichés banalisent la culture du viol ? En quoi les princesses Disney témoignent-elles des rapports de genre et de leur évolution ? Quelle place Hollywood accorde-t-il aux héroïnes du cinéma ? L’usage des avatars masculins ou féminins modifie-t-il l’expérience des jeux vidéo multijoueurs ? Comment les clichés sexistes du Hip-Hop peuvent-ils être réappropriés par les artistes féminines ? Autant de questions parmi tant d’autres, qui montrent comment la société masculine s’impose dans les médias de divertissement, alimentés par bien des clichés et stéréotypes sur les femmes. « Pop modèles » produit ainsi une réflexion d’éducation aux médias portant sur la stigmatisation des femmes, pour tenter de contribuer à l’évolution des relations de genre, sinon des genres eux-mêmes.

Pop Modèles – La stigmatisation des femmes dans la culture médiatique populaire est un projet réalisé par Média Animation dans le cadre du programme Alter Égales soutenu par la Ministre de l’Enseignement de promotion sociale, de la Jeunesse, de l’égalité des chances et des Droits des femmes de la Fédération Wallonie-Bruxelles et du Ministère de la Communauté française — Service Éducation permanente.

Équipe

Écriture : Daniel Bonvoisin, Anne-Sophie Casteels,  Yves Collard, Martin Culot, Cécile Goffard, Maurine Melon et Elisabeth Meur-Poniris.

Voix : Camille Henrard

Direction Artistique : Rodrigo Aranda Godoy

Images et son : Alain Laurent, Jean-Luc Straunard et Thomas Gilson

Montage : Stéphane Dumont et Thomas Gilson

Finalisation postproduction : Alizée Honoré

Graphisme : Jessica Giovannetti et Camille Prost

Web : Nicolas Brankaer et Anne Bihannic

Remerciements

Merci aux expertes pour leur disponibilité : Muriel Andrin (ULB), Meggie De Fruytier (UCL, LabJMV, LAAP), Barbara Dupont (KUL, IHECS), Catherine Geeroms (IHECS), Fanny Lignon (Université de Lyon 1, ESPE, THALIM), Anne Lagerwall (ULB), Valérie Lootvoet (Université des Femmes de Bruxelles)  et Karima Ramdani (Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis) .

Pour aller plus loin

  • M. Cholet, Beauté Fatale. Les nouveaux visages d’une aliénation féminine, Paris, La Découverte, 2015.
  • F. Lignon, Genre et jeux vidéo, Toulouse, Le temps du genre, Presses Universitaires du Midi, 2015.
  • R. Mèmeteau, Pop Culture, Réflexion sur les industries du rêve et l’invention des identités, Paris, Zones, La Découverte, 2014. Disponible en ligne.
  • J. Siebel, Miss Representation, Girls’ Club Entertainment, 2011.
  • A. Zeisler, Feminism and Pop Culture, Berkeley, Seal Studies, Seal Press, 2008.